Le Roi Chambertin

Créée en 1938, cette manifestation paradait sur un char orné, un roi de la fête, le premier vendredi de septembre.Capture d’écran 2014-11-15 à 19.14.05.png
Le Roi Chambertin, puisque Chambertin est le vin des rois, a connu son heure de gloire dans les années 80 avec un collège des ambassadeurs en habits princiers ! Les dégustateurs de tous horizons venaient taster le millésime précédent. Les heureux élus se voyaient recevoir la mention Ambassadeurs du Roi Chambertin et le privilège de coller une contre étiquette idoine. Un président du jury venait honorer de sa présence la fête professionnelle et vineuse : chefs étoilés, acteurs, journalistes... avec l'engagement de défendre et de répandre la bonne parole du vin bourguignon.
Après 2001, cette fête tombée en désuétude a renait sous l'impulsion du syndicat viticole pour promouvoir le millésime précédent et faire face au diktat des dégustations de vins en primeurs.
Depuis 2011, cette nouvelle formule s'installe : dégustation professionnelle le jeudi de la vente des vins des Hospices de Beaune, suivi le soir d'un banquet où son traditionnellement servis les vins vieux de 10 ans que ceux goutés plus tôt.


L'édition 2016 : le millésime 2015 !
Le dîner (proposé par le chef Gan Chern Hwei du Castel de Très Girard) qui clôturait cette dégustation a été accompagné par le millésime 2005avec cette question existentielle à son sujet :  le doute ne subsiste que sur une seule question: 2005 sera-t-il grand ou résolument exceptionnel?


Jean Michel Guillon et Philippe Drouhin, présidents des ODG Gevrey-Chambertin et Grands Crus de Gevrey-Chambertin







Philippe Charlopin, le discours version française...

Jean Michel, Guillon, le discours version anglaise...